Shiatsu Samba
Shiatsu à Wangenbourg

Grossesse et cycles lunaires en MTC


66 vues

La pensée chinoise ne compte pas la grossesse en semaines d’aménorrhées mais en mois lunaires, soit un cycle de 10 mois de 28 jours. Mois après mois, un des méridiens nourrit l’enfant en devenir, selon la loi des 5 mouvements.
Eau, Bois, Feu, Terre, Métal puis de nouveau Eau opèrent quand il faut, de la manière la plus juste.

Travailler en shiatsu avec des femmes enceintes nécessite d’accompagner les énergies propres à chaque mois lunaire, de les soutenir au besoin.

 

 

  • Le premier mois (de la conception à la semaine 4): le Foie

 

La vie nait de la rencontre entre le Yin et le Yang, au plus profond du corps de la femme. C’est une mise en mouvement dirigée par l’énergie du Foie: lors du premier mois, le sang se dirige vers le bas, en direction de l’utérus, et c’est le Foie qui doit fournir la structure pour accueillir l’embryon. Il ne faudra donc pas intervenir sur ce méridien.

En ce début de grossesse, le corps requiert une grande quantité et qualité de sang. Le Foie doit l’emmagasiner et le mettre en mouvement. Et si l’utérus a besoin de sang, le corps a besoin de repos et de quiétude: des activités trop consommatrices d’énergie exigent une quantité accrue de sang pour irriguer les muscles et tendons.

L’énergie du Foie implique également d’éviter toute les tensions et contrariétés qui pourraient entraîner des stagnations

 

 

  • Le second mois (semaines 5 à 8): la Vésicule biliaire

 

Bébé finalise son nid et commence, grâce à sa propre énergie, à constituer son futur placenta. Son coeur commence à battre.

La Vésicule biliaire, pendant Yang du Foie, est le chef d’orchestre de ce second mois lunaire. Le Bois se manifestant aux yeux, le cristallin et la rétine se forment, les paupières se mettent en place. L’énergie de la Vésicule biliaire, celle du discernement, s’illustre par la mise en place du cerveau et de la moelle épinière du bébé.

Le Shen du Bois, le Hun, est à l’origine de notre faculté de raisonner, d’éprouver des émotions et de pouvoir les analyser. Le Hun aime la vie. C’est lui qui va ressentir l’envie de continuer, et qui doit prendre la décision vitale de ce moment précis de la vie utérine: rester en place et vivre.

C’est le Vent de la vie, vers la vie.

 

 

  • Le troisième mois (semaines 9 à 12): le Maître Coeur

 

Ce méridien nourrit le foetus qui n’est plus statique et bouge dans le ventre. Les doigts et orteils apparaissent, les muscles et nerfs prennent forme. Le cordon ombilical finit de se développer, la totalité des vaisseaux relie la mère et l’enfant. Le sang et l’énergie peuvent circuler librement, le Maître coeur veille à la protection de bébé.

Le Coeur et le cerveau ne font qu’un: tout ce qui arrive au Coeur, émotionnellement, sera enregistré par le cerveau. C’est le moment de s’entourer de beau, d’amour, y compris envers soi-même. C’est le mois de la Joie.

 

 

  • Le quatrième mois (semaines 13 à 16) : le Triple Réchauffeur

 

C’est le début du deuxième trimestre. Pendant le quatrième mois, le corps de bébé adopte une croissance rapide, le squelette s’ossifie lentement. Ce quatrième mois voit débuter la ronde des cinq mouvements. Elle arrive au moment où l’embryon devient foetus, quand les principes fondamentaux ont déjà constitué sa base. Une trinité se constitue entre la mère, l’enfant et le cosmos.

Cette influence permet, à ce stade, une harmonisation du corps tout entier. Là où toute vie commence se trouve l’élément Eau. Pour le bébé, cela signifie qu’il commence à percevoir ses vibrations

Le foetus est nourrit par le Triple Réchauffeur de la maman, un système de circulation qui distribue l’énergie originelle et la voie des eaux dans le corps, et qui veille au bon fonctionnement de tout ce qui se transforme dans le corps au niveau de chaque foyer.

 

 

  • Le cinquième mois (semaines 17 à 20): la Rate

 

Il marque le milieu de la grossesse. A ce stade de développement, le système digestif joue un rôle fondamental: le méridien de la Rate de la mère va nourrir son bébé.

Les mots d’ordre pour la mère sont de ressembler à la Terre-mère et d’atteindre la force tranquille et la confiance intérieure.

La prise de poids est très rapide à ce stade de la grossesse. Il faut faire attention car une Rate faible produit de l’humidité, ce qui se traduit souvent pas des sensations de jambes lourdes, des pertes blanches en excès, des selles trop molles, de la lassitude excessive.

Quant au bébé, il reçoit l’énergie du Feu. A ce stade de développement, le Feu est le grand Yang qui apporte mouvement et direction ainsi que l’énergie d’amour.

 

 

  • Le sixième mois (semaines 21 à 24): l’Estomac

 

Lors du sixième mois, la Terre continue son oeuvre et s’appuie sur l’énergie Yang de l’Estomac de la mère. Le petit corps de bébé prend des formes de plus en plus harmonieuses.

La mère fournit le sang et l’énergie nécessaires pour nourrir les tendons et les os. Les bras et les jambes de bébé prennent leur forme et leur taille définitives de vie utérine. Bébé joue avec ses mains, ses pieds et son cordon. Il suce son pouce et tête son liquide amniotique. Il est de plus en plus éveillé et perçoit la vie autour de lui. Il reçoit l’énergie du Métal précieux qui donnera sa force aux muscles et tendons et le fera respirer: les poumons de bébé vont connaître une forte expansion et se tapisser du surfactant, couche protectrice des alvéoles.

 

 

  • Le septième mois (semaines 25 à 28): les Poumons

 

La maman nourrit maintenant son bébé au travers du méridien des Poumons: il participe au processus de maturation des bronches du bébé pour développer ses propres Poumons. La peau amasse de la graisse et s’épaissit.

La force du méridien des Poumons de la mère fournit l’énergie vitale pour que bébé continue de développer sa propre énergie défensive: le système immunitaire du bébé a suffisamment mûri pour que la Rate n’ait plus besoin de fournir les globules blancs: ce travail est désormais pris en charge par la moelle osseuse. A travers la peau de sa mère, bébé ressent clairement le toucher de l’extérieur.

C’est au cours de ce septième mois que bébé reçoit l’énergie du Bois qui assure la poussée des ongles et une bonne irrigation du cerveau.

 

 

 

  • Le huitième mois (semaine 29 à 32): le Gros Intestin

 

Les Poumons passent le relai au méridien du Gros Intestin: les intestins sont fortement liés à notre système émotionnel et tout stress les influence. Pendant la grossesse, un bon transit est primordial. A ce stade où le poids pèse sur le ventre, il faut plus que jamais prendre le temps d’éliminer car les constipations récurrentes de fin de grossesse peuvent entraîner fatigue, lassitude, hémorroïdes et troubles du sommeil, les toxines restant dans l’organisme.

Poumons et Gros Intestin sont liés par un partenariat Yin-Yang, la gestion des liquides concerne les deux organes: la sécheresse de l’un touchera l’autre. Le bon fonctionnement du Gros Intestin assurera une peau souple et lustrée.

Bébé recevra l’énergie de la Terre pour le nourrir, pour achever la prise de forme en prenant du poids.

 

 

  • Le neuvième mois (semaines 33 à 36): les Reins

 

Bébé a certainement déjà la tête en bas: l’énergie des Reins de la mère le nourrit et l’incite à se mettre dans le bon courant, les Reins étant liés à l’Eau, au mouvement, à la fluidité et à la communication. Ainsi le Cosmos boucle son tour et revient à l’élément Eau.

L’énergie des Reins est également la garante de l’énergie ancestrale: bébé est maintenant prêt à prendre sa place dans la lignée.

Une fois dans la bonne position, bébé va appuyer sur les os du bassin et préparer son chemin. Dans le même temps, le méridien des Reins insuffle à la mère de la souplesse dans le bassin, en vue de l’accouchement.

Ce neuvième mois, sous la régence du méridien des Reins, exige d’éviter le froid et l’humidité: beaucoup de douleurs articulaires y trouvent leur origine. Le corps n’a pas assez d’énergie pour expulser cette humidité contractée pendant la grossesse qui s’installe alors dans les tendons et les muscles et se fera sentir plus tard sous forme de grande fatigue.

L’énergie de l’Eau a besoin de mouvement, bébé descendra beaucoup plus facilement s’il est vertical; la marche est donc conseillée

 

 

  • Le dixième mois (semaines 37 à 40): la Vessie

 

Ce dernier compte sur l’énergie du méridien de la Vessie de la mère, qui a pour fonction d’éliminer les liquides impurs. Il doit assurer le bon drainage et fluidifier la naissance. L’énergie de la Vessie et son influence sur les liquides se manifesteront naturellement le temps venu, lors de la rupture de la poche des eaux.

Bébé lâche aussi petit à petit son vernis protecteur et son liquide amniotique ressemble au bon lait de Cléopâtre.

Côté bébé, le Ciel antérieur a complété son oeuvre et le Ciel postérieur s’apprête à fonctionner. L’Estomac est prêt à recevoir, les Poumons s’exercent à la respiration. Parfois bébé prend des grandes gorgées de son liquide amniotique et l’Estomac lui rappelle d’y aller doucement, par des hoquets bien rythmés.

A ce moment de la grossesse, une légère appréhension peut s’installer. Ce sentiment est notamment lié au fait que les organes Reins et Vessie sont monopolisés par la grossesse et peuvent manquer d’énergie. Un organe en déficit d’énergie ne pourra équilibrer le sentiment dont il est responsable. Dans ce cas présent, c’est le sentiment de confiance et de sécurité qui sera le plus impacté.

Les voix graves stimulent le mieux les fréquences de l’Eau et rassurent le bébé.

 

L’Utérus travaille et se prépare à l’accouchement. Les intestins travaillent eux aussi: le péristaltisme fait avancer les selles qui « massent » la paroi utérine. Le travail du méridien de la Vessie consiste à veiller à ce que les déchets s’éliminent bien.

 

En vue de la perte importante de sang lors de l’accouchement, mieux vaut anticiper. En effet, le bassin doit s’ouvrir, les tendons se relâcher, le corps doit s’assouplir. Tout cela nécessite un apport important de sang et de liquides organiques de bonne qualité. L’élasticité des tendons est l’oeuvre d’une bonne irrigation.

 

 

Pour en savoir plus, je vous conseille les très précieux livres qui m’ont servi de référence pour ce passage extrait de mon mémoire de shiatsu:

 

OBRIST. I. - Petit ventre heureux attend un bébé. Guy Trénadiel, Navarre, 20

YATES S., ANDERSON T. - Shiatsu et grossesse à l’usage de la femme enceinte, de la sage-femme et de la praticienne en shiatsu. Editions Testez, Paris, 2009.

 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Comment le shiatsu peut aider à gérer les douleurs menstruelles

12 Sep 2023

Comment le Shiatsu Peut Aider à Gérer les Douleurs Menstruelles
 
Les douleurs menstruelles, aussi connues sous le nom de dysménorrhées, affectent des millio...

Mes 3 méthodes pour soulager tes douleurs de règles

16 Avr 2024

Supprimer la propagation de la douleur:
 
Dans le précédent article, je t’ai expliqué pourquoi les douleurs d’endométriose ont tendance à augmenter et à se p...

Les surexcitabilités

23 Jan 2024

Les surexcitabilités
 
Résumé tiré de l’ouvrage collectif Susan Daniels & Michael Piechowski ed. - [i]Living with Intensity. Understanding the Sensivity,...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.