Shiatsu Samba
Shiatsu à Wangenbourg

Collapsologie et shiatsu: des mains pour soigner


78 vues

Du fait du changement climatique, notre monde est en train de connaître des chamboulements qui conduisent petit à petit à la notion d'effondrement, de collapsologie. Les pandémies et guerres nous impactent de plus en plus et les approvisionnements sont inconstants, erratiques... et ce n'est que le début.

C'est ce qui m'a amené, avec ma famille et des amis, sur Wangenbourg, afin que nous puissions assurer notre autonomie alimentaire et développer la résilience du territoire, l'entraide, le communautarisme dans son côté positif.

Pour les soins, je me forme depuis des années à la cueillette sauvage et à l'herborisme: phythothérapie, gemmothérapie, cuisine saine avec des plantes aromatiques et médicinales... C'est dans ce contexte que j'ai décidé de me former au shiatsu, une pratique ancestrale japonaise, reconnue par les gouvernements de nombreux pays et pas l'OMS. Une pratique qui permet de prendre contact, dans tous les sens du terme, grâce au toucher: quand les personnes se sentent en confiance, le toucher physique est synonyme de libération d'ocytocine, la fameuse hormone de l'amour, du bien-être.

Le shiatsu offre un espace pour libérer la respiration: le corps est mieux oxygéné, il relâche les tensions et nervosités accumulées. Il n'y a rien de magique là-dedans: en posant les mains sur le corps, j'aide juste la personne à prendre conscience des tensions et douleurs présentes, et automatiquement le cerveau relâche les muscles des zones concernées.

Quant aux nombreux étirements que l'on pratique avec le shiatsu, ils sont autant bénéfiques pour moi, en tant que praticienne, que pour la personne qui reçoit: les muscles, tendons et ligaments sont mis en mouvement et se détendent. Les organes ont plus de place, la cage thoracique s'ouvre davantage et le diaphragme se libère. C'est une vraie libération qui est ressentie.

Et tout cela, juste avec mes mains, en écoutant le corps que je touche, en regardant les micro-ajustements auquel il procède pour retrouver son équilibre.

 

Quand je vois les effets du shiatsu, les retours des personnes qui le reçoivent, je ne peux qu'être contente d'avoir choisi cette voie. L'idéal serait que cette pratique du toucher se répande et soit davantage utilisée, que ce soit dans les cercles familiaux ou amicaux. Parce qu'il est nécessaire de réintroduire du contact humain dans cette société, parce que l'on en a physiquement besoin, besoin d'apporter de la douceur et de la détente à nos proches, et qu'ils nous en procurent en retour. 

 

Et ainsi, on pourrait garder la chimie médicale - qui subit également des pressions d'approvisionnement - à des cas qui le nécessitent vraiment. Parce que c'est une chance de pouvoir être soignés par la médecine conventionnelle et qu'elle sauve des vies, qu'elle les améliore, au quotidien.

 

Notre avenir est incertain, à nous de prendre les devants et de trouver les ressources nécessaires pour transformer cette société. Soyons créatifs et concrétisons nos utopies, n'attendons pas de voir à quel point nous pouvons être résiliants.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Comment le shiatsu peut aider à gérer les douleurs menstruelles

12 Sep 2023

Comment le Shiatsu Peut Aider à Gérer les Douleurs Menstruelles
 
Les douleurs menstruelles, aussi connues sous le nom de dysménorrhées, affectent des millio...

Mes 3 méthodes pour soulager tes douleurs de règles

16 Avr 2024

Supprimer la propagation de la douleur:
 
Dans le précédent article, je t’ai expliqué pourquoi les douleurs d’endométriose ont tendance à augmenter et à se p...

Les surexcitabilités

23 Jan 2024

Les surexcitabilités
 
Résumé tiré de l’ouvrage collectif Susan Daniels & Michael Piechowski ed. - [i]Living with Intensity. Understanding the Sensivity,...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.