Shiatsu Samba
Shiatsu à Wangenbourg

Les surexcitabilités


27 vues

Les surexcitabilités
 

Résumé tiré de l’ouvrage collectif Susan Daniels & Michael Piechowski ed. - [i]Living with Intensity. Understanding the Sensivity, Excitability, and Emotional Development of Gifted Children, Adolescents, and Adults[/i]. Great Potential Press, Scottsdale, 2009.


La surexcitabilité, ou surexcitabilité psychique, est une tendance innée à répondre, de manière intense, à différentes formes de stimuli (Piechowski, 1999). On peut les résumer en quatre points :
•    Une réaction qui excède le stimulus.
•    Une réaction qui dure plus longtemps qu’elle ne le devrait.
•    Une réaction qui n’est pas toujours corrélée au stimulus (par exemple une image fantasque en réponse à un stimulus intellectuel).
•    Une transmission rapide de l’expérience émotionnelle sur le système nerveux sympathique (accélération des battements de cœur, rougeurs, transpiration, maux de tête).

Les surexcitabilités font que la vie est vécue de manière plus profonde, plus vive, plus intense. Cela ne signifie pas que la personne expérimente juste une plus grande curiosité, un plus grand plaisir des sens, ou a plus d’émotions et d’imagination, cela signifie aussi que l’expérience est plus complexe et plus intense. Elle diffère aussi bien qualitativement que quantitativement.


Dabrowski établit une classification de ces réactions en 5 catégories : psychomotrice, imaginative, émotionnelle, intellectuelle et sensuelle.


1.    La surexcitabilité psychomotrice se caractérise par une grande énergie, de la curiosité, la difficulté de rester assis, le besoin constant de changer.


2.    La surexcitabilité sensuelle se traduit par une forte sensibilité aux perceptions sensorielles.


3.    La surexcitabilité imaginative se traduit par une inclinaison à la rêverie, par la présence d’une vie intérieure riche, fantasque, et par une grande créativité.


4.    La surexcitabilité intellectuelle se caractérise par une habileté pour les analyses et synthèses, par des questionnements pertinents et par un besoin d’apprendre par soi-même. Cette surexcitabilité semble être fortement associée à la douance, bien que les surdoués soient également très représentés dans les hauts niveaux de surexcitabilité émotionnelle.


5.    La surexcitabilité émotionnelle concerne les individus sensibles qui vivent des émotions intenses et prennent les choses à cœur. Ils sont empathiques et ressentent un fort besoin d’avoir des relations exclusives.

 

Les surexcitabilités sont intrinsèquement liées à l’individu : elles font partie de l’équipement d’origine et se manifestent dès le plus jeune âge. Elles façonnent la personnalité de l’individu et imprègnent totalement les pensées et comportements. Afin de mieux comprendre ce que cela implique, on peut faire une analogie avec la télévision : la majeure partie des individus ne capteraient qu’une dizaine de chaînes, alors que certains seraient équipés d’une large sélection de chaînes du câble, voire d’une parabole satellite et de haute définition. Ces personnes reçoivent et répondent à des signaux que les autres ne peuvent même pas concevoir ou seulement imaginer qu’ils puissent exister. Il est déjà difficile de suivre plusieurs stations, alors il est facile d’imaginer qu’une personne puisse être submergée en essayant de suivre les centaines de signaux émis par une parabole satellite. Mais cette analogie à une limite puisqu’autant on peut décider de s’équiper du câble ou du satellite si on ne les possède pas, autant il est impossible d’en faire de même avec les surexcitabilités. Ce sont des dispositions innées. 
Ceux qui naissent avec réagissent à des stimuli plus faibles que les autres, de manière plus intense. Leur seuil de réaction est situé plus bas, ce qui explique qu’ils puissent réagir fortement à ce que d’autres considèrent comme des non-évènements. 
 Il est difficile de trouver des individus montrant des signes évidents des cinq surexcitabilités. De même, les signes de surexcitabilité sont plus ou moins apparents. Certains individus se protègent et tentent de cacher leur extrême sensibilité, donnant l’impression d’être insensibles, impassibles ou indifférents aux signaux sociaux. Il faut garder à l’esprit, que bien que l’intensité et la sensibilité caractérisent le développement émotionnel de ces individus, la manière dont cela s’exprime peut différer de manière significative. Les personnes présentant un QI similaire ont des intérêts, une personnalité, des capacités et tempérament différents.
Les adultes confrontés à des enfants présentant un haut degré de sensibilité peinent à trouver une réponse adaptée pour les aider. Et cette intensité ne disparaît pas avec l’enfance, elle imprègne la vie de l’individu dans son intégralité. Conscients à la fois de leur environnement physique et émotionnel, ces enfants tendent à percevoir les choses de manière plus intense, plus sensible, et sont enclins à expérimenter des émotions extrêmes, aussi bien l’exubérance que le désespoir. Il est nécessaire de prendre en compte ces spécificités, cette intensité, pour contribuer à nourrir cette authenticité : les enfants doivent être guidés afin d’exprimer et libérer cette intensité, cette énergie, de manière sécurisée et gratifiante. On demande trop souvent à ces enfants d’écraser, de faire taire, les manifestations de leurs surexcitabilités, ce qui est dommageable pour l’enfant.
Les enfants surdoués sont chargés en besoin émotionnels aussi bien qu’en besoins intellectuels, ce qui nécessite une adaptation constante. Il existe des méthodes afin de moduler les expressions de ces surexcitabilités.
Quoiqu’il en soit, les surexcitabilités ne sont aucunement des pathologies qui nécessiteraient un traitement ou une thérapie.


Forme et expressions des surexcitabilités

 

PSYCHOMOTRICE
Surplus d’énergie
Discours rapide, excitation marquée, activité physique intense, goût pour l’action, pour la compétitivité
Expression d’une tension émotionnelle
Parole ininterrompue et bavardage, actions impulsives, habitudes nerveuses (tics, ongles rongés), zèle, action.

 

SENSUELLE
Perception sensorielle et plaisir esthétique
Voir, sentir, goûter, toucher, entendre, se délecter de la beauté des objets, des sons des mots, de la musique, des formes, des couleurs, de l’équilibre.
Expression sensuelle et tension émotionnelle
Refuge dans la nourriture, compensation par le sexe, achats compulsifs, désir d’être sous les feux de la rampe.

 

INTELLECTUELLE
Activité intense de l’esprit
Curiosité, concentration, capacité à soutenir un effort intellectuel, avidité pour la lecture, observation minutieuse, mémorisation des détails visuels, planification détaillée.
Penchant pour examiner les questions et résoudre les problèmes
Recherche de vérité et de compréhension, goût pour former de nouveaux concepts, ténacité à résoudre des problèmes.
Pensée réflective
Penser la pensée, amour de la théorie et de l’analyse, préoccupations relatives à la logique, à la morale, introspection (mais sans auto-jugement), intégration conceptuelle et intuitive, indépendance de la pensée.

 

IMAGINATIVE

Libre jeu de l’imagination
Utilisation fréquente de l’image et de la métaphore, facilités pour l’invention et la fantaisie, facilités pour visualiser des choses détaillées, perception poétique et dramatique, pensée animiste et magique.
Capacité à habiter un monde fantastique
Prédilection pour la magie et les contes de fées, création de mondes propres, de compagnons imaginaires, dramatisation.
Imagerie spontanée comme expression de tensions émotionnelles
Imagerie animiste, mêlant vérité et fiction, rêves élaborés, illusions.
Faible tolérance à l’ennui
Besoin de nouveauté et de variété

 

EMOTIONNELLE
Sentiments et émotions intensifiés
Sentiments positifs et négatifs, émotions extrêmes, complexité des émotions et sentiments, identification avec les sentiments des autres, conscience d’un large éventail de sentiments.
Fortes expressions somatiques
Tensions stomacales, cœur lourd, qui bat la chamade, rougissements, paumes moites.
Fortes expressions affectives
Inhibition (timidité, sauvagerie), enthousiasme, extase, euphorie, fierté, forte mémoire affective, honte, sentiments d’irréalité, peurs et anxiétés, sentiments de culpabilité, préoccupation pour la mort, humeur dépressive et suicidaire. 
Capacité à créer des liens forts, de profondes relations
Forts liens émotionnelles et attachements aux personnes, aux êtres vivants, aux lieux, aux animaux, difficultés à s’ajuster à de nouveaux environnements, compassion, considération pour les autres, sensibilité dans les relations à l’autre, solitude.
Sentiments envers soi bien différenciés
Dialogue intérieur et auto-jugement.

 

 

Surexcitabilité psychomotrice

 

La surexcitabilité psychomotrice est significativement corrélée à une haute intelligence. Les enfants surdoués exhibent, de façon caractéristique, un niveau élevé d’énergie qui peut s’exprimer de diverses manières : besoin de sommeil moins important, langage compulsif, corps qui accompagne le langage, qui est toujours en mouvement, etc.
Il est nécessaire, pour les parents et enseignants, de prendre en compte cette spécificité, d’autant que la surexcitabilité psychomotrice n’implique pas automatiquement des capacités physiques, mais d’avantage un besoin d’activités physiques intenses. Ce qui implique que le sport ne constituera pas forcément la voie adéquate pour libérer son énergie. Il est également à noter que beaucoup d’enfants surdoués préfèreront pratiquer un sport individuel. Quoiqu’il en soit, une activité physique est nécessaire afin que l’enfant puisse libérer son énergie physique.
Pour certains, la surexcitabilité psychomotrice constitue une expression extérieure de tensions émotionnelles internes. Dans ce cas, il est d’autant plus difficile pour un enfant de rester assis sans bouger pendant de longues périodes, n’ayant pas de moyen d’évacuer cette tension intérieure. Il est possible de laisser ses enfants bouger, dans la mesure où ils ne dérangent pas les autres. Plutôt que de combattre ce besoin, il est plus adapté d’aménager des périodes pendant lesquelles l’enfant peut bouger : il n’a pas besoin d’être assis pour lire par exemple. Les arts martiaux, la relaxation, sont autant de médiums permettant à l’enfant d’apprendre à gérer son corps, à se concentrer sur l’action en cours.
La surexcitabilité psychomotrice se manifeste très souvent dans la rapidité du langage. Il est utile d’aménager des temps de parole pour l’enfant, de lui apprendre à noter ses questions et idées intéressantes plutôt que d’interrompre l’enseignant, etc. L’enfant doit apprendre aussi à respecter les besoins et limites des autres tout en ayant conscience de sa formidable énergie.


Sensuelle

 

La surexcitabilité sensuelle apporte de fortes expériences relatives à la vue, au sentir, au toucher, au goût et à l’audition. La recherche et la réception de plaisir des sens conduit également à d’intenses irritations et frustrations lors de surcharges sensorielles. Les senteurs et saveurs sont plus prononcées. Les sons sont plus profonds et plus distincts.
 Ceux qui ont une surexcitabilité sensuelle ont une forte conscience sensorielle et, souvent, un sens de l’esthétique plus marqué. Les sens ne sont pas forcément plus performants, c’est le degré de conscience qu’en a l’individu qui varie. On pourrait parler d’hyper-conscience des sens. 
Certaines personnes extrêmement sensitives voient le monde à travers un filtre, et voient ce que d’autres ne peuvent même pas imaginer. Ils peuvent ainsi être captivés par la beauté d’une gouttelette d’huile flottant et tourbillonnant dans une flaque d’eau. La vue d’un coucher de soleil sur l’eau peut leur tirer les larmes des yeux et les maintenir sensuellement captivés jusqu’à la disparition du dernier rayon de soleil derrière l’horizon. 
Quelques personnes aiment la couleur comme si c’était une entité propre et expérimentent la gamme de la palette de couleur comme si elles pouvaient véritablement l’entendre, la ressentir aussi bien que la sentir olfactivement.
Odeurs et arômes peuvent causer de profondes connexions émotionnelles, comme l’arôme du pain frais. Inversement, certaines odeurs peuvent provoquer d’intenses réactions négatives, telle l’odeur des œufs durs.
Certains surdoués ont besoin de certaines musiques comme d’autres ont besoin de certains aliments, écoutant certains morceaux jusqu’à en connaître chaque note. Certains peuvent trouver un réel réconfort dans le son des vagues, des oiseaux, du bruit dans les arbres. Quelques sons, cependant, sont insoutenables, comme le vacarme d’un centre commercial. Les personnes présentant une surexcitabilité sensuelle peuvent rencontrer des difficultés à filtrer les bruits de fond et peuvent être aussi bien conscients d’un train dans le lointain que de la voix sortant de la radio à côté d’eux.
Une forte conscience de la sensation de toucher semble prédominer chez les individus dotés d’une forte surexcitabilité sensuelle. Les étiquettes des vêtements doivent être coupées, les chaussettes retournées pour que la couture n’irrite pas le pied, les élastiques aux poignets et chevilles sont une entrave intolérable.
Ces mêmes personnes choisissent une manière sensuelle d’exprimer leur tension émotionnelle. Si elles sont tristes, elles peuvent se consoler en mangeant ou choisir un autre plaisir sensorielle pour se réconforter, comme caresser un chat. Les enfants peuvent rester longtemps attachés à leur peluche ou à une couverture, prolongeant le contact avec la douceur et le côté douillet.
Les surexcitabilités sensuelle et émotionnelle se combinent souvent et offrent à l’individu une expérience plus riche et plus significative. Dans le cadre d’une relation intime, les éléments sensuels et émotionnels se mêlent très souvent.
Pour les personnes dotées de surexcitabilité sensuelle, toutes ces perceptions sont réelles.

 

Intellectuelle

 

La surexcitabilité intellectuelle est la caractéristique la plus souvent associée à la douance. Mais si l’intelligence constitue l’habileté à résoudre des problèmes, la surexcitabilité exprime la passion de le faire. Lors de la rencontre des énergies mentales et émotionnelles, l’esprit fournit le pouvoir de concentration intellectuelle pendant que l’énergie émotionnelle procure l’intérêt et la passion nécessaires.


Les individus dotés de surexcitabilité intellectuelle font preuve d’une insatiable curiosité, d’un appétit vorace et de fortes capacités pour tout ce qui touche à l’effort et à la stimulation intellectuels. Inévitablement, la réponse est toujours positive quand on demande aux parents si leurs enfants dotés de surexcitabilité intellectuelle lisent en cachette dans leur lit.
Un professeur limitait le nombre de questions qu’avaient le droit de poser ses élèves. Dans un cas pareil, un enfant surdoué trouvera le moyen de poser des questions de façon à y intégrer de nombreuses données, condensant ses multiples questions en quelques items qui reflèteront une forte pensée critique. 


La rêverie constitue, pour les enfants comme pour les adultes, un moyen d’utiliser son imagination pour alimenter cet appétit vorace de stimulation intellectuelle. La question « et si ? » résonne inlassablement dans leur tête. Cela n’empêche en aucun cas l’individu de rester conscient des conversations qui ont lieu en parallèle, du déroulé du cours.
Les enfants surdoués connaîtraient 35 à 50% du programme de l’année à venir. Cela s’explique par une capacité à absorber toute information, aussi bien en écoutant les conversations des adultes qu’à travers différentes formes de médias. Il est nécessaire de maintenir leurs capacités cognitives en leur offrant de nouvelles connaissances.
Leur tendance au perfectionnisme doit également être prise en compte, aussi bien en ce qui concerne les aspects positifs que les aspects négatifs. Le fait de conceptualiser parfaitement ce qui doit être peut pousser à l’excellence, ou à une intense frustration.  Les erreurs permettent d’apprendre, de s’améliorer, et une technique nécessite d’être répétée de nombreuses fois avant d’être maîtrisée.


Pour les individus surdoués, leur intelligence peut devenir une zone de confort servant de support à l’émergence de leur identité, de leur personnalité. Mais les enfants surdoués peuvent aussi servir de faire-valoir aux parents, qui leur enseigneront que leur valeur tient à leur réussite scolaire…


Imaginative

 

Avec l’imagination, tout est possible, c’est la clé de la créativité. Les personnes dotées de surexcitabilité imaginative sont intimement liées à tout ce qui tient à la fantaisie et sont moins contraintes par des notions relatives au monde concret. Un univers magique, sans limites, s’ouvre à la moindre occasion. L’imagination permet aussi bien de créer des contes de fées, des histoires futuristes, de la poésie, des structures faites de pâtes ou de mousse à raser. Les compagnons imaginaires sont fréquents. Les mondes imaginaires, s’ils sont en règle générale bien distincts de la réalité, peuvent dans certains cas transpirer sur le monde réel : fées, gnomes, anges ou autres créatures peuvent sembler réelles, et pas seulement pour les enfants.
Un enfant qui raconte ce qui se passe dans son monde imaginaire est un enfant qui se sent en confiance, il faut respecter ces expériences, lui permettre de créer. L’imagination est en endroit sûr pour tester de nouvelles expériences et anticiper les conséquences. Lorsque l’imagination est encensée, la créativité fleurit et peut profiter à tous.

 

Émotionnelle

 

Parmi les cinq surexcitabilités identifiées par Dabrowski, ces sont les surexcitabilités émotionnelles qui sont les plus documentées. Les sentiments intenses se manifestent de manière complexe, extrême, positive et négative. Les individus concernés semblent dotés d’antennes à émotions. C’est comme si tout se passait à l’intérieur d’eux-mêmes et qu’ils le sentaient.
Une telle dotation est perçue comme inadaptée, comme une interférence, dans une vie qui se veut productive, rationnelle. Pour Dabrowski, la surexcitabilité émotionnelle constitue l’aspect le plus important du développement humain. Les émotions permettent à l’individu d’entrer en contact avec lui-même, avec ses propres besoins, aussi bien qu’à le connecter au monde, à l’humanité.
Ces émotions intenses, profondes et variées, chargent l’individu de sentiments qui font s’accumuler peurs et anxiétés, au sujet de la mort, de l’amour, de la solitude, de la compassion, et d’une insoutenable  lucidité envers soi-même. Les personnes exultent de joie et d’affection, connaissent de grandes tristesses, et une compassion incluant aussi bien l’extase que le désespoir. Quand elles sont heureuses, elles irradient littéralement de joie. Quand elles sont tristes ou déçues, le monde semble reposer sur leurs épaules. 
Les sentiments peuvent être complexes et ambivalents. Les individus peuvent expérimenter de manière simultanée un large éventail de réactions contradictoires. Les sentiments des autres tendent à être absorbés et renvoyés.
La surexcitabilité émotionnelle peut avoir des répercussions somatiques, comme une difficulté à trouver le mot juste pour exprimer des sentiments, ou la présence de symptômes physiques. Les individus dotés de cette sensibilité perçoivent clairement le langage du corps et notent les inadéquations entre ce que le corps dit et ce que la personne verbalise. L’individu se retrouve confus, voire en situation de stress, ne sachant comment se positionner face à cette dichotomie.
Lorsqu’on est confronté à des personnes dotées de surexcitabilité émotionnelle, il est donc important de les écouter totalement, avec le corps et l’esprit. Les enfants ont besoin de confiance, de sécurité, d’estime de soi, pour exprimer ce qu’ils ressentent et trouver l’adéquation entre ce qu’ils sentent et ce qu’ils connaissent. Il est d’autant plus important d’écouter les enfants surdoués qu’ils tendent à se replier sur eux-mêmes afin de se protéger de leurs sentiments les plus vulnérables.

 

 

Vivre avec intensité :

 

Les individus présentant des surexcitabilités reçoivent, depuis leur enfance, des critiques vis-à-vis de leur perception trop intense des choses, de leurs sentiments trop exacerbés, sans jamais vraiment appréhender les raisons pour lesquelles ces autres ne comprennent pas qui ils sont, comment ils pensent, et comment ils perçoivent le monde.
On distingue deux manières de vivre cette intensité. Il y a tout d’abord la catégorie des individus dont l’intensité imprègne leur vie à un degré tel qu’ils sont souvent récompensés par de fortes expériences, par de grandes satisfactions, par la joie. Les avantages de ressentir tous les sentiments intensément sont que les hauteurs paraissent plus hautes, plus béates, et en contrepartie, les profondeurs sont plus sombres. Les individus s’immergent totalement dans ce qu’ils font, ne réalisant jamais les choses de façon superficielle. Ils vivent pleinement ce qui leur arrive.
De l’autre côté, il y a ceux qui vivent une vie de désespoir tranquille. Ils dissimulent ce qu’ils sont – sachant à quel point ils sont différents des autres – piétinant en attendant le temps où ils pourront être eux-mêmes dans des lieux où ils se sentiront en sécurité.
Certains individus surdoués semblent ainsi naviguer en eaux calmes, profitant joyeusement des opportunités qui s’offrent à eux, alors que d’autres bataillent dans les tempêtes et les eaux troubles, à tel point qu’ils semblent battus de part et d’autres.
Les surexcitabilités constituent seulement l’équipement d’origine, le premier facteur. Il est nécessaire de prendre en compte les deux autres facteurs – l’environnement et le dynamisme – afin de comprendre comment les surexcitabilités influencent la personnalité de l’individu.
 

 

Et le shiatsu dans tout cela?

Il vient s'insérer en douceur parmi ces différentes surexcitabilités et ramène au corps, à la détente du combo coeur-esprit. Loin de la surstimulation, il permet l'apaisement, l'introspection sereine, un moment de répit.

En faisant appel à moi, vous savez que vous serez compris(e) et que je m'adapterai à vos particularités parce que je les comprends vraiment!

 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Comment le shiatsu peut aider à gérer les douleurs menstruelles

12 Sep 2023

Comment le Shiatsu Peut Aider à Gérer les Douleurs Menstruelles
 
Les douleurs menstruelles, aussi connues sous le nom de dysménorrhées, affectent des millio...

Mes 3 méthodes pour soulager tes douleurs de règles

16 Avr 2024

Supprimer la propagation de la douleur:
 
Dans le précédent article, je t’ai expliqué pourquoi les douleurs d’endométriose ont tendance à augmenter et à se p...

Les surexcitabilités

23 Jan 2024

Les surexcitabilités
 
Résumé tiré de l’ouvrage collectif Susan Daniels & Michael Piechowski ed. - [i]Living with Intensity. Understanding the Sensivity,...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.